Interview

Talent caché mais jeune femme ambitieuse et accessoiriste camerounaise hors du commun

Sans commentaires

Lors de la Master Class organisée par REFENS_JUST1 à travers son concept EWIB  » Entre Women In Business « ,  la 5e édition du 31 mai au 1er juin 2018, Africa Business Café (ABC) a fait la rencontre à Yaoundé-Cameroun, d’une jeune femme qui exprime sa créativité à travers ses accessoires. Le Réseau Africa Business Café a été séduit par ce projet porteur, et a décidé de l’accompagner.  De cet accompagnement, est née la marque MJE et l’Entreprise MJE GLAMOUR ( en cours). Nous donnons la parole à la jeune entrepreneure pour en savoir plus.

ABC : Bonjour, alors, qui est Marie Noëlle ETOUNDI ?

Invitée : Bonjour, Marie Noëlle BEBENG épouse Etoundi, est une jeune femme de 36 ans, mariée et mère d’enfants. Autrefois infirmière et aujourd’hui je m’épanouis dans la création d’accessoires de mode.

ABC : Quelle est votre activité actuelle?

Invitée : Alors je suis accessoiriste de mode, je fais la conception, la fabrication des bijoux et sacs. Et chapelière aussi.

ABC : Comment est née cette passion pour la mode, notamment de l’accessoire?

Invitée : En fait j’ai toujours aimé la mode, j’ai multiplié de petites formations (couture et d’autres) après avoir arrêté de travailler en tant qu’infirmière, je voulais rester autonome, ne pas dépendre de mon mari totalement. C’est donc à la recherche d’un emploi plus flexible que je tombe sur un monsieur qui fabriquait des chapeaux, des bijoux en perle. Ses produits étaient très jolis et j’ai bien apprécié le travail. Un instant de recul et je me suis dit…pourquoi ne pas faire cette activité ?  Alors j’approche le monsieur et je lui demande si c’est possible qu’il m’apprenne cet art. Il m’a rabroué, pas une fois mais trois fois, pensant que plaisantais étant donné que je l’ai fait assez spontanément et que les jeunes ne courent pas vers ce genre d’apprentissage. Il m’a demandé de bien y réfléchir. Quand je reviens la quatrième fois, il accepte enfin de m’initier à l’art de faire les accessoires modes.

ABC : Comment ça se passe une fois la formation trouvée?

Invitée : Et bien c’était déjà une bonne chose mais je manquais encore de confiance en moi, et puis je me demandais comment payer la formation qui s’élevait à 250 000 Fcfa. Mais une dame, alors Directrice du CPFF, Centre de Promotion de la Femme et de la Famille de Yaoundé 6e à Biyem-assi, m’a encouragé à ne pas laisser tomber, a cru en mes capacités et m’a sommé de foncer. Et cette femme a été pour beaucoup dans ma motivation. C’est ainsi que je fais part à mon enseignant de ma difficulté à terminer mes frais de formation, compréhensif il me proposera de commercialiser des modèles faits en cours.

ABC : Quels sont les difficultés que vous rencontrez au quotidien dans ce qui est à présent votre activité ?

Invitée : euuhh !! Ma difficulté se résume principalement au manque de matière, car le matériau que j’utilise est la paille suisse, traditionnelle, française, les perles en plastique. Pour fabriquer des chapeaux, des sacs, bijoux, accessoires de mariages et bien d’autres selon parfois les désirs et commandes de la clientèle.

ABC : Depuis combien de temps êtes-vous active dans la confection des accessoires?

Invitée : Petit sourire au coin… ça fait bientôt 3 ans.

ABC : Comment êtes-vous informée de la Master Class organisée par REFENS_JUST1 ?

Invitée : Je suis informée par la Directrice du CPFF qui m’invite à y participer car selon elle, cela m’apportera beaucoup dans mon projet comme je cherche à avoir plus de visibilité et savoir comment monter mon entreprise et ce serait une occasion de plus de montrer ce que je fais. Pour dire vrai je n’étais pas très enthousiaste, je me disais l’agropastoral ça ne me concerne pas trop. Mais bon, j’y suis allée.

ABC : Quelles sont vos impressions à présent après cette Master Class?

Invitée : Sourires…Je suis contente vraiment contente, je ne m’attendais pas à recevoir autant d’informations, à être prise au sérieux, à être accompagnée dans la réalisation de mon projet, vraiment à ce que les gens apprécient tant ce que je fais. Cela m’a beaucoup apporté.

ABC : Ok. Avez-vous des attentes aujourd’hui, quelles sont-elles ?

Invitée : Oui. Mes attentes…Je souhaite vraiment augmenter ma visibilité, montrer mon savoir-faire à l’international, aussi rencontrer des partenaires, et aussi qu’Africa Business Cafe continue de porter haut mon projet.

ABC : Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?

Invitée : Beaucoup de courage et que je puisse mettre sur pied mon entreprise dont le nom est déjà trouvé par Africa Business Café et Moi, MJE GLAMOUR

ABC : Et bien beaucoup de courage et merci de nous avoir partagé un peu de votre expérience ?

Vous retrouvez la marque MJE, notre jeune entrepreneure sur la plateforme Africa Business Café :

www.africabusinesscafe.com

« Entreprenons et Avançons ensemble pour le Développement et la Réussite de tous » Africa Business Café

 

ABCwebmaster est votre rédacteur d'articles sur la plateforme ABC, il vous suffit d'envoyer via mail des photos de vos produits, le texte objet de la communication. Disponibilité flexible. abcwebmaster is your editor on ABC platform. You just need to send via mail, pictures of your products, text on what to communicate about. Flexible availability.